Imaginez un monde où tous ceux qui ont fait un jour l'Histoire se retrouvent tous au sein d'un seul et même endroit, obligés de cohabiter tous ensemble.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Lun 16 Avr - 10:25
Friedrich II




Lundi 16 Avril

Trente deuxième entrée




Les choses semblent devenir un peu plus calmes en ce moment, du moins en apparence puisqu'en réalité c'est le chaos dans mon esprit. Je n'ignore pas désormais qu'il faut bien réfléchir à ses actes et j'ai suffisamment eu la leçon de cela lorsque mon pays a failli disparaître à cause d'une action irréfléchie de ma part et dont j'avais sous estimé les conséquences futures. Il en va de même maintenant. Sur un domaine que je ne pensais pas si important après tant d'années. Mes sentiments amoureux. J'ai aimé et j'aime toujours Katte, sauf que je ne le reconnais plus dans ses actions. Impossible d'y revoir celui dont je suis tombé amoureux cette nuit au bord du lac de Spandau. Plus rien du tout. Sans compter sur le fossé entre ses paroles et ses actes. Entre ses paroles d'amour et faire du mal à Pompadour dans l'instant qui suit, sans évoquer le fait que je l'ai trouvé le lendemain avec ce fou de Junot dans son lit.
Je le redis je continue de l'aimer, mais je n'ai désormais plus le moindre espoir en ce qui concerne notre histoire. Une histoire que je croyais plus solide. Je lui ai encore écrit et je sais déjà que je n'aurais aucune réponse de sa part, comme c'est souvent le cas depuis un moment. N'ai je aimer qu'une illusion ou une sorte de version utopique de lui ? Je me le demande encore.

De plus, je ne compte plus les histoires absurdes qu'il aime raconter aux autres concernant ma chère sœur, je la connais suffisamment pour savoir qu'elle le déteste et que l'unique manière pour qu'elle le tolère soit que je la supplie et surtout que je sois présent.

Giovanni ne sait encore rien de tout ceci et j'appréhende sa réaction quand il le saura. Je ne doute pas qu'il risque de me détester au vu de son attachement pour Katte, mais je réussirais bien à trouver une solution pour le concernant.

En attendant, j'ai la chance de connaître une histoire que je ne pensais plus du tout possible. Une dont on a beaucoup parler me concernant, mais qui ne fut jamais réellement de l'amour. De l'admiration, de l'amitié, de la haine, de la rancœur, de la colère, oui, mais jamais réellement de l'amour. Du moins de ma part, oui, je me souviens encore que Gilbert appréciait parfois m'embêter sur ce sujet. Il risquerait bien de le refaire désormais.
Peut importe après tout, tout ce qui compte c'est que je suis heureux dans cette relation, bien que je sais qu'elle risque de finir sans prévenir. Mais je ne souhaite pas penser à cela. Je peux voir les différences entre cette histoire et celle que j'ai eu avec Katte.
Il existe certaines choses que je réussit à faire avec Voltaire et pas avec Katte. Sans doute à cause du fait que je ne les voit pas de la même manière. Je sais déjà à quoi m'attendre maintenant. Aussi bien avec l'un que l'autre.



Code par xLittleRainbow pour Epicode
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Sujets similaires
-
» Sommet CARICOM/USA: Compte-rendu du Forum de la diaspora
» Compte-rendu de partie 2 : Infinity Gauntlet
» [SAGA] petit compte rendu de bataille
» Compte rendu RP Enragé J4
» Compte rendu de la réunion du 21/10/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History's secrets :: Le Manoir :: Chambres :: Journaux-
Sauter vers: