Imaginez un monde où tous ceux qui ont fait un jour l'Histoire se retrouvent tous au sein d'un seul et même endroit, obligés de cohabiter tous ensemble.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Ven 1 Sep - 20:55
Friedrich II

à mon ami et cousin,



Napoléon Bonaparte

Fédéric

Monsieur,



Je vous suis redevable de ne point me tenir rigueur pour ces événements, commis , je vous l'assure, par un trop plein de colère et par une certaine impétuosité dont je fais malheureusement encore preuve malgré les années, ainsi que pour les désagréments subis. Pour ce qui est de Monsieur Junot, vous n'avez point à vous excusez de son comportement puisque vous n'en êtes guère responsable.

Vous me voyez ravi d'accepter ma proposition, je vous ferais parvenir ultérieurement mes modalités. Je peux malgré tout vous laissé une indication sur le lieu qui fut l'endroit où j'ai passé les années les plus heureuses de ma vie.

Avec tout le respect que je vous dois,

Votre dévoué ami et cousin, Fédéric.
©linus pour Epicode
x fermer
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Ven 1 Sep - 20:58
Friedrich II



Jean Junot d'Abrantès

Fédéric II de Prusse

Monsieur,



Je dois tout d'abord, vous avouer la surprise que j'ai eu en lisant votre lettre. Et d'autant plus d'en recevoir une de votre part au vu de l’animosité que vous semblez me porter et qui semble grandissante au vu des derniers événements.

Vous me parlez de la chance que j'ai d'avoir quelqu'un qui tient à moi comme Katte, chose que je sais déjà pertinemment depuis bien des années et dont j'ai malheureusement eu la preuve.

Je ne sais que penser de votre requête de vous aider. D'une part, je ne suis certainement pas la personne la plus approprié pour vous donner des conseils dans ce domaine. D'autre part, la seule et unique chose que je vous demanderais, si toute fois j'accepte, serait de ne plus vous en prendre physiquement ou moralement à moi, ni à Katte, ni à mon fils. Votre dignité je ne m'en préoccupe guère et elle ne m’intéresse point puisque j'ai bien vu, comme vous l'affirmer, que vous ne l'avez plus depuis longtemps.

Vos excuses pour vos crises passées, je peux les accepter, bien que difficilement au vu de se que vous m'avez fait subir. Quand aux futures, je regrette, mais je ne peux pas vous pardonner en avance, en ignorant ce que vous pouvez encore me réserver, en supplément des différentes fois que vous m'avez poignardé.

En espérant que vous saurez vous contrôler à l'avenir,

Fédéric II de Prusse.
©linus pour Epicode
x fermer
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Mar 5 Sep - 16:16
Friedrich II


À mon épouse



Elisabeth Christine de Brunswick-Wolfenbüttel-Bevern

Fédéric II de Prusse

Madame,



J'aurais très certainement dû vous écrire ces mots bien plus tôt.

Après toutes ces années, il est temps que je fasse une chose. Que je vous rende votre liberté conjugale à mon égard. Vous savez très bien que je n'ai jamais partagé vos sentiments à vos grands regrets.

Malgré ce que vous pourriez penser, je vous apprécie et plus particulièrement la dévotion, la loyauté, l'honnêteté, l'inquiétude et la discrétion dont vous avez su faire preuve.

J'espère que vous trouverez une personne qui saura vous rendre toutes ses attentions à votre juste valeur. Et surtout qui ne saura pas vous décevoir comme je l'ai sans doute fait. Vous méritez d'être heureuse.

Si cela vous inquiète, je suis désormais heureux puisque j'ai réussi à retrouver la personne à laquelle je tiens le plus.

En espérant que vous trouverez le bonheur,

Votre ancien époux, Fédéric II de Prusse.
©linus pour Epicode
x fermer
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Ven 13 Oct - 18:33
Friedrich II





Vendredi 13 Octobre

Vingt cinquième entrée





Cela fait un moment que je n'ai pas pris du temps afin d'écrire mes pensées, il est sans doute temps que je le fasse. Il y a eu beaucoup à réfléchir. Surtout concernant les dernières personnes arrivées au manoir.

Déjà la femme de l'un de mes petits neveu et successeur. Je peux avouer que je ne l'ai pas vraiment apprécié au début. Pourtant, cela c'est arrangé au fur et à mesure et surtout à cause de certains événements. Au final, je peux dire que je suis plutôt satisfait du choix de mon petit neveu. De plus, elle a l'air de bien s'entendre avec Giovanni et elle a même accepté d'organiser notre mariage à moi et Katte. D'ailleurs, il faudrait que je vois ce dernier pour que l'on règle certains détails.

Pour revenir au sujet, le problème réside en la personne de la dernière personne arrivée ici. Je pense pouvoir affirmer qu'il n'y a peu qui vont réussir à s'entendre avec elle. D'autant avec ce qu'elle fait, soit blesser les gens uniquement pour avoir du sang qui t'a utiliser la torture, dont nous avons déjà été les victimes Louise ainsi que moi-même. À se demander ce que fait le Majordome par moments.


Code par xLittleRainbow pour Epicode

avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Mer 18 Oct - 18:37
Friedrich II




Mercredi 18 Octobre

Vingt sixième entrée





Des moments sont plus propices à la réflexion que d'autres et surtout lorsqu'il est presque obligatoire  de le faire afin de garder son calme et savoir comment agir. C'est exactement le cas pour moi en ce moment.

Ceci est en parti dû aux événements d'hier. Rien ne laissait présager ce qu'il allait se dérouler. Tout allait bien jusqu'à l'arrivée de cette ignoble femme. Une nouvelle fois, elle a décidé de nous menacer de manière implicite. J'ignore ce que Katte faisait exactement, mais cela ressemblait fort au fait qu'il la draguait et ce devant moi. Ceci est déjà énervant en soit, mais il y a eu pire. Ce qu'il a fait par la suite ... Lui craquer le cou ... Lui. Lui ! Avec ce qu'il lui est arrivé. Cela m'a choqué plus que tout. J'ignore encore la manière dont je dois agir désormais. Je ne pensais pas qu'il oserait le faire une seule fois, j'ai eu tord apparemment. Surtout qu'il m'affirme que c'était pour me protéger, après ses périodes d'absences lorsque je me faisais vraiment attaquer.

Tout ceci, m'a rappelé certaines choses. Dont certaines que je n'ai pas le droit de lui révéler, d'autres qu'il  a l'air de ne pas voir ainsi qu'une promesse qu'il n'a toujours pas respecté.

Sinon, je dois avouer que j'ai vu un aspect de Louise que je ne pensais pas voir un jour. Mais je comprend parfaitement son geste et surtout ses raisons pour cela.

Étrangement, j'ai eu certaines pensées concernant une personne. Je n'ai aucune envie d'y repenser, ni aux rêves sans le moindre sens que j'ai eu. Je préfère nettement oublier tout cela.


Code par xLittleRainbow pour Epicode
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Ven 3 Nov - 12:45
Friedrich II




Vendredi 3 Novembre

Vingt septième entrée





Depuis la dernière fois, tout s'est arrangé  entre moi et Katte. Peu d'événements se sont produits, si ce n'est quelques uns comme avoir du revoir cette horrible femme.

Le plus important reste la présence d'une certaine personne et pas n'importe qui. Voltaire. Autant dire que j'ai été surpris en plus de sentir un léger pincement au coeur. J'ignore la manière dont je dois me comporter avec lui. D'un côté, je ressent toujours de l'administration le concernant, mais de l'autre je n'oublie pas à quel ma déception le concernant a été grande, ni à quel point il a abusé  de ma confiance et n'a pas hésité à m'insulter. J'apprecierais que notre relation reprenne sur de bonnes bases, sauf que je ne me fais plus d'illusions désormais. Pour l'instant, nous essayons de rester poli l'un envers l'autre sans plus ...d'autant que j'essaye de cacher plus que tout une certaine excitation de le voir ici. Je ne sais pas s'il m'en veut encore pour ce que je lui ai fait. Je sais que c'est moi qui lui ai écrit en premier et qui ai débuté tout ceci en lui envoyant de nombreuses lettres et présents ainsi que déclarer que j'étais son propriétaire. Je finirais bien par voir ce que cela va donner.

Autrement, certaines choses étranges semblent se produire ici depuis quelques temps. Je finirais bien par les comprendre un moment ou un autre. De plus, certains rêves que je ne pensais pas refaire un jour reviennent assez régulièrement ces dernier temps.



Code par xLittleRainbow pour Epicode

avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Lun 6 Nov - 0:00
Friedrich II




Lundi 6 Novembre

Vingt huitième entrée






Voici de nouveau ce jour funeste que j'exècre plus que tout. Et pour de bonnes raisons. Sauf que cette fois-ci je sais ce que je dois faire, contrairement à l'année passée, soit rester auprès de Katte et de tenter de lui faire oublier ce qui risque de se produire. Du moins autant que possible.

Je n'ai guère envie de le revoir ainsi. Dans cette détresse que j'ai également connu. Je sais que j'aurais des difficultés à le voir sourire en ce jour. Tout comme moi même. J'espère juste que Giovanni n'aura à le voir dans cet état.

J'ignore encore comment il peut me pardonner cela. Après tout, le responsable de sa situation est moi même avec ma tentative de fuite, et surtout de l'avoir mêlé à cette histoire. Bien qu'il aurait pu partir, lui est resté. Rester pour moi. Je dois avouer qu'à part lui, je n'ai connu personne d'aussi loyal et qui m'ai été aussi cher. S'il était resté en vie, je sais très bien que je lui aurait donné une place des plus importantes.

Il y a pourtant une autre personne qui a souffert de ceci. Le père de Katte. Je sais qu'il a fait son possible afin de changer la sentence, en vain. J'ai fais mon possible pour m'excuser auprès de lui, de le promouvoir Feldmarschall ainsi que Graf. Sauf que j'ignore s'il y est parvenu ou non. Mais je l'espère vraiment.


Code par xLittleRainbow pour Epicode
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Lun 6 Nov - 7:00
Friedrich II
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Mer 8 Nov - 21:26
Friedrich II




Mercredi 8 Novembre

Vingt neuvième entrée





Je n'ignore pas quel jour nous sommes aujourd'hui, celui de la naissance de la chose que j'ai dû épouser. Je n'ai guère envie de parler d'elle, et je ne crois pas qu'il est indispensable que je donne mon avis à son sujet puisque je l'ai déjà fait, quant à ceux qui disent que je me désintéressait complètement de son sort, je les inviterais de lire la correspondance que nous avons eu.

Je voulais par contre évoquer les personnes que nous aurions dû épouser Wilhelmine ainsi que moi même. Soit nos cousins, Frédéric qui fut Prince de Galles et dont ma chère soeur fut réellement amoureuse, et Amélie. Je vais plus m'attarder sur cette dernière du fait qu'elle était ma promise. Elle avait à peine six mois de plus que moi, soit une différence d'âge assez négligeable. De ce que je sais, nous nous serions sans doute bien entendu, d'autant qu'avant ma tentative de fuite, j'avais promis de n'épouser aucune princesse, sinon elle. Sauf que j'ai été obligé de revenir sur cette promesse. Etrangement, elle resta célibataire et mourut peu de temps après moi avec, apparemment, une miniature me représentant. Ce jour en question est passé il y a peu de temps, d'où la nécessité d'en parler.

D'ailleurs, l'autre jour s'est un peu mieux déroulé que ce que je pensais. Bien que Katte avait l'air de se croire être ce fameux jour. J'ai fais de mon possible pour le lui faire oublier. Je l'ai même promu au rang le plus important de l'armée comme je l'ai fais bien des années avant avec son père, le 29 juin 174 plus précisément.

Au moins, j'ai la consolation que mon fils ne l'ai pas vu ainsi. À ce sujet, j'espère tout simplement qu'il ne croisera pas cette horrible femme ou bien Voltaire. Au passage, je crains la réaction de Katte en découvrant sa présence ici.

Je pense aussi qu'il faudra que je m'attelle bientôt à compléter certains de mes ouvrages, dont j'ignore si certains de mes successeurs ou membres de ma famille se sont au moins donner la peine de lire ou d'au moins parcourir.



Code par xLittleRainbow pour Epicode
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Sam 16 Déc - 9:04
Friedrich II


avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Jeu 18 Jan - 20:16
Friedrich II




avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Mer 24 Jan - 7:29
Friedrich II




Mercredi 24 Janvier

Trentième entrée





Bien des choses se sont passées depuis que j'ai écrit la dernière fois.

À commencer par le mariage. Celui-ci c'est bien mieux passé que je ne le craignais. Aucun problème, ni dispute ou mauvaise surprise mis à part certaines surprises que je n'ai pu faire. L'unique chose que je peux remarquer à ce sujet est le fait que je n'en vois point l'utilité. Je croyais que cela allait donner un nouvel aspect à notre relation, sauf que désormais, nous nous voyons de moins en moins, ce qui fait que j'ai du temps à perdre et que je tente de combler au maximum.

Autrement, j'ai pu voir à quoi ressemblait Giovanni adulte. Et je dois bien avouer que la ressemblance entre lui et moi est stupéfiante. Je n'imaginais pas que l'on se ressemblait à ce point. Désormais je le sais et j'en suis heureux. D'ailleurs, cet événement correspond avec a dernière fois où j'ai croisé Voltaire et je ne saurais dire si cette absence est une bonne ou une mauvaise chose.

Il y a peu de temps, l'anniversaire de Gilbert est passé. Ce jour là, j'ai été le voir, j'ignore s'il m'a vu, mais je pense bien que non. En tout cas, ce dont je suis certain est le fait qu'il semblait heureux. C'est l'unique chose qui compte pour moi. Bien que cela ne m'empêche guère de m'interroger sur certains détails. Comme le fait qu'il soit avec cet italien doté d'un fort mauvais caractère. Mais après tout, qui suis je pour emmètre un jugement sur Gilbert là dessus ?




Code par xLittleRainbow pour Epicode
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Jeu 1 Mar - 8:01
Friedrich II

à mon amour



Hans Hermann von Katte

Fédérique

Mon cher Katte,



Je pense devoir vous répondre en l'absence de ma contrepartie et surtout en connaissant la situation bien mieux que l'on ne peut le croire pour la vivre avec la votre.

Le comportement que vous comptez adopter est celui d'un lâche. Mais, apparemment voilà tout ce que vous faite depuis un moment, fuir. Quoi et pour quelle raison, je l'ignore totalement. La décision que j'ai dû prendre ne l'a pas été à la légère et encore moins sur un coup de tête, elle était mûrement réfléchit depuis longtemps du fait de votre comportement et de vos actions. Par là j'entends, comme vous semblez ne pas le voir, de votre absence ainsi que de votre manque d'affection flagrant qui en découle.

Si vous souhaitez partir, soit, mais je sais que cela ne fera qu'accentuer la souffrance que ressent ma contrepartie et la mienne de part la même. Autant dire tout l'inverse de ce que vous aviez promis de faire.

Je ne pense pas qu'il est nécessaire que je vous dise que vous avez changé, mais pas pour le meilleur. Bien au contraire. Cela peut semblez ironique de ma part, et vous savez très bien pourquoi, mais je sais que ma contrepartie a fait des efforts pour vous, pour vous faire plaisir. Des efforts vains il faut croire.

Malgré tout, je reste attachée à vous de la même manière que lors de notre vivant.

Votre bien dévouée Frédérique Charlotte Sophie.
©️linus pour Epicode
x fermer
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Lun 5 Mar - 8:48
Friedrich II




Lundi 5 Mars

Trente et unième entrée




Il y a quelques jours de cela, j'ai pris une décision. Une décision qui m'a été difficile de prendre et dont les répercussions sont font encore ressentir maintenant. J'ai divorcé avec Katte. Son manque d'affection à mon égard, quoi qu'il en dise, et ses absences mes pèsent. J'ai fini par croire qu'il avait pris le parti de se comporter comme je l'ai moi même fait. Je ne saurais évoqué toutes les fois où je lui ai préparé une chose ou attendu en vain, entre le morceau que j'ai composé pour notre mariage et que je n'ai jamais pu joué, son absence lors de mon anniversaire, sa non venue à Rheinsberg et de nouveau son absence l'un des jours qu'il sait douloureux pour moi.

Je sais très bien ce que certains m'auraient dit. Gilbert m'aurait sans doute assurer que je devais me tromper, quand à ma chère soeur Wilhelmine, je me doute qu'elle m'aurait affirmé qu'il ne songeait qu'à sa propre ambition et de pouvoir ainsi gravir les échelons à mes dépends. Je finis par croire que je l'avais sans doute trop idéalisé. Trop mis sur un pied d'estale. Bien trop par rapport à comment il était en réalité. Je l'ai toujours cru courageux et loyal, au final il s'avère qu'il ne s'est uniquement comporter comme un lâche et un homme indifférent.

Depuis cette histoire, il est parti. Où ? Je l'ignore puisque je ne l'ai trouvé nul part. J'ai beau espérer qui reviendra bientôt, sauf que maintenant je suis las de cette situation et de sans doute me faire des idées pour rien. Je l'ai déjà perdu une fois, voici la seconde à laquelle je ne m'étais encore moins préparé.

Je ne suis pas le seul à souffrir de cela puisque mon fils aussi. Mon fils qui s'était bien trop attaché à lui. Tout comme moi au final.

Durant ces derniers jours, une seule personne a essayé de me réconforter hormis mon fils. Une personne que j'aurais cru que la situation aurait fait plaisir. Voltaire. Je ne sais plus quoi penser de ce dernier, ni même de ce que je ressens. J'aime toujours Katte, mais je n'ai plus l'envie, ni la force de me raccrocher à une illusion comme je l'ai fait de mon vivant.



Code par xLittleRainbow pour Epicode
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany Mar 10 Avr - 10:48
Friedrich II

Au Gén Lieutenant



Hans Hermann von Katte

Fédéric

Cher Katte,


Certaines choses ont besoins d’être abordées et comme cela semble impossible face à face vu vos innombrables absences, autant que ce soit à l’écrit.

Je sais que j'ai une part de responsabilité dans l’échec de notre relation. Mais vous également. Je ne compte pas vous rappelez certaines choses que je vous ai déjà apprises de nombreuses fois et de je risque d’être las de répéter encore. Surtout de savoir que cela ne servira à rien et d'avoir droit à de nouvelles promesses non tenues de votre part.

Sachez juste que je suis heureux dans l'histoire amoureuse que je vis actuellement, peu importe le temps qu'elle durera. Je sais bien que vous aussi vous avez déjà tourné la page, ne le niez pas, j'en ai eu la preuve. Je ne vous demanderais qu'une chose, de ne pas vous moquez de l'affection que mon fils vous porte.

Votre bien dévoué etc...
©️linus pour Epicode
x fermer
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 306
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany
Contenu sponsorisé
Compte rendu d'un prussien sur la vie à Luminariany
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Sommet CARICOM/USA: Compte-rendu du Forum de la diaspora
» Compte-rendu de partie 2 : Infinity Gauntlet
» [SAGA] petit compte rendu de bataille
» Compte rendu RP Enragé J4
» Compte rendu de la réunion du 21/10/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History's secrets :: Le Manoir :: Chambres :: Journaux-
Sauter vers: