Imaginez un monde où tous ceux qui ont fait un jour l'Histoire se retrouvent tous au sein d'un seul et même endroit, obligés de cohabiter tous ensemble.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Reine de Prusse Reine de Coeur Dim 20 Aoû - 1:22
Louise de Prusse

     

Louise Augusta Wilhelmine Amélie de Mecklembourg-Strelitz


Prénom et Nom: Louise Augusta Wilhelmine Amélie de Mecklembourg-Strelitz
Surnom(s): Jungfer Husch / Unsre tolle Luise / Queen of Hearts
Date de naissance: 10 mars 1776
Date de mort/ disparition : 19 juillet 1810


Entrez dans mon monde..
''citation''

Caractère

Pour ceux qui ont la chance de la côtoyer, la première chose qu'ils diront en brossant le portrait de la reine. C'est qu'elle possède un caractère des plus doux. Son visage est rayonnant, et son sourire est l'astre qui l'illumine. Sa gaieté elle la communique aux autres.
Louise est une femme très naturelle, et spontanée, ce qui contrastaient avec le reste de la cours prussienne. Elle était une bouffée d'air frais dans l'ancienne cour prussienne. Elle adore s'amuser dans les bals, et les fêtes. Profitant et savourant la vie à grande dent. Une femme coquette et sensuelle. Sensuelle comme une tendre rose de couleur rose, et non passionné et débordante comme une rose rouge. Elle vivait sur soi-même, écoutant son âme, et suivant son cœur. Ses sentiments étaient vifs et délicats, Louise se plaît à rêver. Et plus tard ses rêveries cherchaient l'espoir.
Ainsi dépeinte, on ne la pense pas très sérieuse, plutôt frivole. Après tout on la surnommait dans sa jeunesse « Mademoiselle tête en l'air ». Mais même si elle ne touchait pas à la politique de son pays, qui était l'affaire des hommes, elle voulait le meilleur pour sa patrie. Louise suivait donc la voie de son cœur, appelant à la défense de la Prusse, à la prise des armes, contre une menace venant de France. Fidèle à son mari, fidèle à sa patrie.
Sa nature tendre fut d'un grand soutient pour son époux, elle était l'oreille qui l'écoutait, l'épaule qu'elle prêtait pour qu'il s'appuie dessus. Louis veillait sur l'honneur et le sort de la Prusse, cherchant à faire les bons choix et tout son possible.
Louise appréciait, dans ses moments de solitude et de détresse, lire des poésies, et écouter de la musique.
Avant le début de la guerre son cœur s'embrassa pour la cause de son pays. Elle était plus résolue et déterminée. Elle voulait résister à ce Français qui grignoté toute l'Europe. Louis a une grande fierté, pour son pays, et son armée. Elle avait un régiment de dragon, et en portait même les habits. Elle avait même suivi son armée pour assister à la bataille.
Une femme déterminée et engagée, mais souffrant des humiliations qu'on portait à son mari, sa patrie, et sur elle même. Elle soutenait tout le monde, mais personne n'arrivait à la soutenir dans sa souffrance.
Elle ne déteste personne, mais Napoléon Bonaparte fut l'homme qui la rendit la plus malheureuse. Toutes les infâmes rumeurs et moquerie qu'il véhiculait sur son compte la firent souffrir. Mais sa plus grande douleur vu sa rencontre avec Bonaparte. Elle avait tout tenté pour adoucir le traité, mais tout se solda par une grande désillusion.
« Sire, vous m’avez cruellement trompée. »
Mais Louise est une femme, qui malgré un cœur qui saigne de multiple blessure, a su garder l'espoir pour son pays, et a tout fait pour aider son mari, a redresser la Prusse meurtrie par la guerre. Mais tout ses efforts, elle ne les a pas vu porter leurs fruits.
     


Apparence

Louise est connue pour sa grande beauté et son charme. Elle était pile dans la moyenne en matière de taille des femmes de son époque. Les proportions de son corps sont harmonieuses, les quelques défauts qu'elle possède sont balayer par le reste.
Elle possède une peau rosée, au teint frais et éblouissant. Qui semble douce rien qu'au regard, comme une peau de pêche. Son visage est un peu rondouillet, ce qui lui donne un air un enfantin, mais également gracieux. Ses joues sont légèrement rosées, et ses lèvres pulpeuses sont de couleurs vermeilles. Ses yeux clairs brillent de vie. Ils sont les témoins de toutes les émotions qui les traversent. La joie, comme l'inquiétude. Mais tout au fond, comme un diamant brut enfermé par la pierre, on y voit brillé sa résolution. Celle d'être une reine qui croit en son pays, et qui lui souhaite un glorieux avenir. La chevelure de la reine est bouclée sont de couleurs châtains aux reflets dorés, et sont relevés aux tempes pour les attachés, en une coiffure mettant en valeur son visage.
Sa voix a le timbre léger, et un peu frêle. Avec les années elle gagna en sonorité, sa voix était devenue plus chaude.
Son allure et son attitude respire la grâce et la majesté, elle est très élégante dans ses longues robes. Tandis que dans son uniforme de dragon, elle inspire le respect et la fierté. Parfois Louise portait un voile qui ornait son visage, simple élément de mode ? Non, c'est pour cacher sa gorge qui enfle de temps en temps.   


Histoire

La jeunesse de Louise fut des plus simples. Elle est née le 10 mars 1776, à Hanovre, de l'union de Frédérique Caroline Louise, princesse de Hesse-Darmstadt, et de Charles II de Mecklembourg-Strelitz. Elle perdit sa mère très tôt, et fut élevée à Darmstadt auprès de sa grand-mère en compagnie de ses sœurs et frères. Elle eu une éducation simple et libre, sans les contraintes de l'étiquette. Sa gouvernante Madame de Gélieu s'occupa de ses études, et il faut l'avouer Louise n'était pas une élève des plus assidue et attentive. La petite Louise gagna ainsi son surnom d'étourdie. Mais elle apprit le français, le clavecin, la harpe, elle apprécie dessiner, elle parle le dialecte de Hesse, et reçoit une instruction religieuse protestante.

En 1793 au cour d'un bal rencontra son futur mari, Frédéric-Guillaume III de Prusse. Un homme calme, sérieux, timide et peu bavard. Le charme naturel de Louise fut ce qu'il séduit le prince. Le mariage fut alors arrangé. Et sa sœur Frédérique se fiança avec le frère de Frédéric-Guillaume III. Berlin connut alors un double mariage royale, lors de son arrivé, Louise avait séduit les berlinois par son charme et sa douceur. La princesse héritière de la Prusse et son mari, après leur mariage, se retirent dans un château à la campagne, où ils vécurent heureux et paisiblement. De leur union et de leur amour naquirent au moins 10 enfants, certains n'auront pas atteint à l'âge adulte, à la grande tristesse de la princesse. Dans leur château de campagne le couple organisé des fêtes, et lors des moissons une fête où les paysans des alentours venaient festoyer au château était organisé.

Son mari monta sur le trône en 1797, il devint le roi de Prusse, et elle la reine. C'est à ce moment que Louise se retrouva vraiment face à la cour prussienne. Cette vie était très différente de celle qu'elle avait connu avant dans son château de campagne. Parfois le quotidien était monotone dans le palais, la reine comptait les jours la séparant des prochains bals, et fêtes. Le couple royal visita les provinces du royaume, pour rencontrer les habitants, et se familiarisé avec ceux qui se passait sur le territoire. C'est notamment par cette visite, que la reine et le peuple se rapprochèrent, et que Louise gagna le cœur de ses sujets. Il faut dire qu'en accompagnant son mari, Louise brisée les anciens codes, et montraient qu'elle serait toujours là avec Frédéric-Guillaume III. Comme une bonne épouse qui soutient, et aide son mari. Parfois dans les alentours de Berlin, Louise se baladait en compagnie de Frédéric-Guillaume III, et sans escorte, profitant simplement de ce moment intime entre eux.

Mais tout ces moments de bonheur prirent fin à cause d'une menace, d'un seul homme... Napoléon Bonaparte.
En Octobre 1805 les troupes françaises pénètrent en territoire prussien. Quand la nouvelle arriva aux couples royales, Louise vit dans cet acte un geste d'humiliation. Des conseillers, et même Louise conseillèrent au Roi d'entrer en guerre contre Napoléon. Pendant une longue période le Roi restera indécis, préférant la neutralité. Et chaque acte de la France blesse, et indigne Louise. Ce qui la scandalisa le plus ce fut quand Napoléon se couronna empereur. Le peuple prussien grondait face aux affronts de Napoléon, mais le pays resta neutre. Une discussion eu lieu avec le tsar de Russie, qui se scella par un pacte au-dessus de la tombe du grand Frédéric II au château de Potsdam. Un pacte d'union contre les français.

Les armées de Prusse sont mobilisées, la neutralité est brisée en 1806. La reine a sous ses ordres un régiment de dragons d’Anspach. Les soldats se sont rangés derrière ses idées de protéger la Prusse. Louise et Frédéric-Guillaume se rendirent au front, et à la bataille d’Iéna la reine pensait voir la défaite de cette grande menace qu'était Bonaparte. Mais ce fut une terrible défaite, elle manqua de se faire capturer, et elle du fuir devant les troupes françaises. Des jours d'exils, des jours d'angoisses sans nouvelle de son mari, de longue journée de déplacement incessant pour pas finir otage de français. Louise tomba gravement malade durant sa période de fuite, mais malgré son état fragile elle préféra affronter le froid de l’hiver que de tomber aux mains des français. Pendant que Napoléon se pavané dans le château de Berlin, l'odieux empereur se mit à répandre des rumeurs effroyables sur la reine Louise. Sa fuite prit fin à Memel où elle retrouva sa famille, de là, elle reprit des forces et un peu d'espoir. Elle décida de résister de nouveau à l'Empereur français, mais la guerre fut définitivement perdue.

Louise était dévastée par les horreurs de la guerre qui ravagé son pays. Mais les accords de Tilsit furent des plus cauchemardesques pour la reine. Les négociations aboutissaient à un lourd tribu pour la Prusse, ne laissant intacte que la moitié de la nation. Le roi de Prusse ne pouvait rien obtenir de plus de l'empereur, il demanda à sa femme Louise de venir à Tilsit. Il espérait que les charmes de sa reine adouciraient Napoléon et ses demandes. Pour la reine se fut une rencontre éprouvante, elle était enceinte à ce moment, et elle devait parler face à l'homme qui l'avait calomnié, et qui avait fait du mal à son pays. Mais si elle si rendait s'était bien pour défendre l'avenir de son pays, et éviter que plus de honte ne soit jeter contre sa Prusse. Au début Napoléon ne la prenait pas au sérieuse, mais Louise réussie à retourner la situation, insinuante, toujours maîtresse de soi, toujours consciente de son rang, de sa race et de sa beauté, devenant aux yeux de Napoléon, étonné, une créature exquise et supérieure. Pendant un repas l'empereur français offrit une rose à la reine Louise. Elle lui répondit alors : "Sire, j'accepte, mais avec Magdebourg". Mais Napoléon riposta : "Madame, c'est moi qui offre la rose, pas vous !". Plus le temps avançait, et plus l'espoir grandissait, Louise semblait calmer l'empereur. Elle pensait avoir réussi à sauver la Prusse, mais au terme de cette rencontre les accords restèrent inchangé.

« Sire, vous m’avez cruellement trompée. »

Louise meurt au château de Hohenzieritz meurt, le 19 juillet 1810, d'une infection pulmonaire. Mais jusqu'à la fin elle œuvra pour la Prusse, aidant et conseillant son mari pour les réformes à réalisé sur le pays.

Nephilim | Never-Utopia



 
Vous

  Surnom : Lapinou
  Age : 22 carottes?
  Disponibilité pour le forum : Aléatoire, mais plus le soir.
  Comment avez-vous découvert le forum ? Magie d'internet *rainbow*
  Des remarques ou suggestions ? Les membres sont sympathiques. Peut être mieux cadrer certain codage se trouvant sur le forum?
 
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 19/08/2017

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Dim 20 Aoû - 9:48
Frederico-Giovanni
Bienvenue ! Une prussienne en plus  

Bonne chance pour la fiche et si le corse vous embête, n'hésitez pas à le taper
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 04/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Dim 20 Aoû - 13:24
Katte
Bienvenue, ma Reine. J'espère que vous vous plairez ici. Et si vous avez besoin de moi, n'hésitez pas!

Bon courage pour votre fiche~
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 26
Localisation : Königsberg Albertina, Prusse Orientale, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Dim 20 Aoû - 16:59
Majordome
Bienvenue à vous ~

Bon courage pour votre fiche et si vous avez des problèmes ou des questions, n'hésitez pas à demander.
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 18/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://aph-historysecrets.forumactif.com
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Mar 22 Aoû - 11:56
Friedrich II
.... Bienvenue parmi nous *repart au loin *
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 305
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Mar 22 Aoû - 21:02
Maeve
Bienvenue et bon courage pour la fiche ~ !
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 02/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Mer 23 Aoû - 2:32
Louise de Prusse
Coucou! J'ai enfin fini ma fiche.

Frederico-Giovanni : Merci beaucoup. Si on tape le corse il va encore rétrécir ^^
Katte : Merci, j'espère me plaire ici, mais ça m'a l'air bien parti.
Majordorme : Merci je n'hésiterai pas, c'est promis !
Friedrich II : Merci beaucoup. *le regarde partir * Mais où allez vous ?
Maeve : Merci ^^
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 19/08/2017

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Mer 23 Aoû - 8:06
Majordome
Tout est bon, vous êtes donc validée très chère ~

Je prends votre remarque en compte.
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 18/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://aph-historysecrets.forumactif.com
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Mer 23 Aoû - 14:52
Aliénor d'Aquitaine
Bienvenue, chère Reine de Prusse. Espérons que nous pourrons avoir des discussions intéressantes, car, d"après ce que l'ai lu sur vous, vous êtes très cultivée.
P. S. : Si vous m'aidiez à remettre cet abruti de Corse qui n'a même pas eu la force d'envahir l'Angleterre à sa place, j'en serai très honorée. Tssk, les hommes... nous allons leur montrer qui doit faire la loi..!
Et vive les fêtes et la musique!!
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 30/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reine de Prusse Reine de Coeur Mer 23 Aoû - 23:23
Napoléon Bonaparte
Mes hommages ma Reine.
J'espère que vous comprenez que bien des choses ont changées depuis notre dernier rencontre. Je serais ravi de renouer des liens amicaux avec vous. N'hésitez pas à venir me trouver si le besoin s'en fait ressentir.
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 26/11/2016
Age : 248
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur
Reine de Prusse Reine de Coeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine de Coeur
» La reine prend le cavalier, ou comment la dame de pique eut raison du valet de coeur ♠ Paris
» ANASTASIAㄨ votre véritable reine de coeur
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History's secrets :: Administration :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: