Imaginez un monde où tous ceux qui ont fait un jour l'Histoire se retrouvent tous au sein d'un seul et même endroit, obligés de cohabiter tous ensemble.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Festoyons et rions! Sam 28 Jan - 18:36
Aliénor d'Aquitaine


Aliénor d'Aquitaine


Prénom et Nom: Aliénor d'Aquitaine
Surnom(s): X
Nation représentée: X
Date de naissance: Entre 1120 et 1122
Date de mort/ disparition : 31 Mars 1204 (à 82 ans)


Entrez dans mon monde..
''citation''

Caractère



Aliénor est une femme forte et intelligente qui arrive très facilement à s'affirmer. Elle adore la poésie, les troubadours et les histoires d'amour contées en chanson - goûts qui lui viennent de son grand-père, Guillaume XII le Troubadour, qui en était le tout premier - et déteste l'ennui et l'Église, même si elle se conforme tout de même à la religion. Elle est très cultivée et lit beaucoup, et elle connaît aussi de nombreudes langues comme le français, la langue d'Oc, l'anglais, le grec et surtout le latin. Elle aime beaucoup voyager et découvrir de nouvelles choses, comme lors de la première croisade où elle s'imposera elle-même pour être du voyage. Les paysages d'Orient ne la laissent pas non plus indifférente, ni ses richesses et sa beauté, qui semblent lumineux par rapport aux paysages mornes et gris de France et d'Angleterre. Elle aime aussi toujours avoir les commandes et déteste qu'on ne la contrarie, et n'hésite pas à utiliser la manipulation, surtout pour manipuler son vulnérable premier mari Louis VII, mais aussi pour arriver à ses fins et se venger, pour elle ou pour sa famille, comme lorsqu'elle éloigne la mère du Roi hors du château pour pouvoir être là seule à avoir de l'autorité sur son mari, ou quand sa petite sœur Pétronelle tombe amoureuse d'un homme déjà marié et qu'elle le fait divorcer de sa femme pour le marier avec sa sœur, ou encore quand elle éloigne de l'entourage du Roi l'Abbé Bernard de Clairevaux car il influence trop le Roi avec ses idées trop opposées aux siennes. Elle est aussi très ouverte, elle s'adonne volontiers aux différentes cultures et se fait très bien à l'idée que son fils aîné soit homosexuel, même si elle va jusqu'à parcourir la France pour essayer de lui trouver unes des plus belles femmes, avec qui il pourra passer au moins une nuit, juste pour être sûre d'avoir un héritier.  



Apparence



Aliénor est une jeune femme d'une très grande beauté, qui a d'ailleurs inspiré beaucoup de poètes. Beaucoup disaient que même vieillie, elle avait toujours le même charme que dans sa jeunesse.
Elle a de longs cheveux bruns ondulés, qu'elle attaché souvent par habitude et par commodité, et ne les garde détaché que pour dormir. Ses yeux sont aussi bruns que ses cheveux, mais ils sont aussi profonds et ils reflètent tout ce qu'elle a vécu. Sa peau est blanche, soulignant sa beauté pure, et elle mince avec un corps de taille normale, ni grande ni petite.
Comme vêtements, même si elle porte souvent une robe de son époque, elle essaie tout de même de s'habituer aux habits modernes, qu'elle trouve plus confortable et qui la fascinent.



Histoire



Aliénor est la petite-fille du troubadour Guillaume IX d'Aquitaine, qui célébrait l'amour courtois et accueillait les poètes à la cour de Poitiers. Elle tient de lui ce fameux goût prononcé pour la poésie et les chants des troubadours, et entretient, elle aussi, tout au long de sa vie, une cour de poètes.
A 15 ans, en 1137, elle hérite du comté de Poitiers et des duchés d'Aquitaine et de Gascogne, qui sont de grands territoires puiqu'ils s'étendent sur au moins un tiers de la France. La même année, à l'instigation de l'abbé Suger, conseiller de la monarchie capétienne, elle épouse l'héritier de la couronne de France, Louis le Jeune, qui a 17 ans et qui n'était pas du tout destiné à être roi mais un homme d'église, son frère aïné étant mort d'une chute de cheval lors d'une partie de chasse. C'est d'ailleurs pour cela que la jeune femme dira souvent qu'elle a épousé un moine et non un homme. En effet, Aliénor est une fille du Sud et elle aime les fêtes mondaines et le divertissement, ainsi que les vrais hommes à barbe bien viril ; Louis VII est malheureusement tout le contraire, homme ennuyeux à mourir et soumis qui ne sait jamais prendre de décision seul et laisse toujours Aliénor ou Surger s'occuper des affaire du Royaume. En 1147, 10 ans plus tard, Aliénor s'impose, joyeuse, et prend part à la deuxième croisade, traversant l'Europe et l'Anatolie à cheval, la Méditerranée en bateau. On la soupçonne durant cette période de n'avoir pas été indifférente à quelques seigneurs moins tristes que son royal mari, et d'avoir eu de nombreux amants. Elle y retrouve là-bas, en Terre Sainte, à Antioche, son oncle Raymond de Poitiers qui en est le gouverneur, et à qui ont connaît une éventuelle histoire d'amour avec l'adolescente qu'était Aliénor. Toute heureuse d'être entourée de ses nouvelles richesses, de ce nouveau paysage et monde plein de merveilles qui lui étaient alors inconnus,  de son oncle qu'elle adore et n'a pas revu depuis longtemps, Aliénor délaisse vite l'ennuyeux Louis VII, faisant même exprès de ne parler qu'en langue d'Oc - sa langue natale - avec son oncle pour agacer le pauvre Louis qui ne comprend rien. Lors d'une dispute, elle parle même de rester à Antioche, et Louis doit faire appel à un ami proche d'Aliénor pour la convaincre de rentrer en France. Alors de retour dans ce pays qui lui semble gris et terne par rapport à l'Orient, brouillée avec Louis VII, elle demande le divorce et l'obtient sous le prétexte d'une parenté trop proche, un cousinage au 4e degré! Puis, alors qu'elle rentre en Aquitaine, - qu'elle a alors repris, ainsi que le Poitou -, et qu'elle y manque de se faire kidnapper par des seigneurs qui veulent la marier de force pour sa beauté mais surtout pour tout le territoire qu'elle détient, la jeune femme rencontre Henri Plantagenêt (le nom de famille vient de ce que le père d'Henri, Geoffroy V le Bel, avait coutume de planter une branche de genêt dans son chapeau!), et tombe follement amoureuse de lui. Ces deux derniers ne tardent pas à se marier. Henri est l'héritier de la Normandie et de l'Anjou. Mais Henri est l'héritier de la couronne d'Angleterre et est bientôt appelé à la tête du Royaume qu'il doit dominer, et en devient le Roi sous le nom de Henri II. C'est ainsi qu'Henri et Aliénor se retrouvent en quelques mois souverains de l'Angleterre, et de tout l'Ouest de la France, de Calais à Bordeaux, soit un immense territoire. Mais Henri n'est pas comme Louis ; bien au contraire. Homme bien viril et dur, il gouverne fermement son Royaume, ce qui plaît à Aliénor au début mais qui l'énerve ensuite : elle qui aimait à manipuler Louis, à tout commander et à exiler tous ceux qui la dérangent dans ses plans, maintenant ce n'est plus possible. Et puis, au fil des années, Henri se lasse d'Aliénor et multiplie les maîtresses et les aventures, ce qui rend plus jjalouse que tout la Reine. La plus célèbre histoire de toutes et celle de Rosemonde, Maîtresse du Roi qui est morte mystérieusement empoisonnée. (Cette histoire a d'ailleurs inspiré de nombreux poètes.). Aliénor, qui a la rancune tenace, se retire à Poitiers où elle entretient un cercle brillant de troubadours et d'artistes, comme Bernard de Ventadour. Elle soulève ses fils contre leur père. Henri II trouve moyen de se capturer sa femme, qui à tenté de le fuir, tandis que celle-ci voyage sous un déguisement de page. La reine est reléguée pendant de longues années dans un couvent à Winchester. Mais la guerre parricide se poursuit jusqu'à la mort misérable de Henri II, en 1189, abandonné par presque tous et tourmenté par le remords d'avoir commandité l'assassinat de son fidèle ami, le pieux archevêque Thomas Becket. Alors qu'elle était prisonnière, elle est libérée par le nouveau roi, son fils Richard Coeur de Lion. Puis Aliénor a encore fort à faire pour sauver la mise de son cher fils tandis qu'il est fait prisonnier en Allemagne, à son retour de croisade. Après ces épreuves, Aliénor peut finir sa vie dans la plénitude de ses fonctions de reine mère, a l'abbaye de Fontevreau où elle meure en paix à 83 ans. Sa petite-fille, Blanche de Castille sera la mère dévouée du roi Saint Louis et elle gouvernera la France de 1226 à 1242.


Nephilim | Never-Utopia



Vous

Surnom : Valans
Age : Mystère~
Disponibilité pour le forum : Souvent~
Comment avez-vous découvert le forum ? Une licorne me l'a présenté!
Des remarques ou suggestions ? Peanut butter Jelly time~!  
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 30/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Festoyons et rions! Sam 11 Mar - 0:06
Majordome
C'est validé ~ !
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 18/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://aph-historysecrets.forumactif.com
Festoyons et rions!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission "Rions un peu" Québec.
» Ce soir, nous festoyons à Reverse Mountain !
» Allez...rions quand même
» rions un peu
» humour, rions un peu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History's secrets :: Administration :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: