Imaginez un monde où tous ceux qui ont fait un jour l'Histoire se retrouvent tous au sein d'un seul et même endroit, obligés de cohabiter tous ensemble.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Montrez-moi ce monde que je ne connais pas... Ven 6 Jan - 21:27
Frederico-Giovanni

     

Frederico-Giovanni de Bourbon-Sicile von Hohenzollerns von Katte


Prénoms et Nom: Frederico-Giovanni Lovino ( Amaro) de Bourbon-Sicile von Hohenzollern von Katte
Surnom(s): Giovanni
Nation représentée : XX
Date de naissance: 6 juin 1768
Date de mort/ disparition : 4 décembre 1796 (à 28 ans)


Entrez dans mon monde..
''citation''

Caractère

 Exclamation Attention, ce personnage est un personnage fictif et n’existe que dans les esprits malsains et étranges des modérateurs de ce forum. Il n’a donc jamais existé dans l’histoire.

Frederico-Giovanni est quelqu'un de très poli et de bien élevé avant tout malgré son enfance à la campagne. Il a tendance à s'attacher rapidement aux gens et il n'hésite pas à leur démontrer par des marques d'affection, principalement des câlins. Il espère mieux connaitre son père ainsi que les personnes qui lui sont proches. Il a également une grande soif de connaissances qu'il essaye d'épancher en lisant. Pourtant cela ne l’empêche pas d’être assez naïf et candide. Travailleur, il fera tout pour faire ses taches quotidiennes, voir même aider les autres. Il faut aussi noter qu'il est assez maniaque et il n'apprécie guère de voir le moindre désordre s'installer dans une pièce. Ces qualités lui ont valus de devenir l'assistant du Majordome, qui, pour une raison inconnue, l'a fait revenir au stade d'enfant alors qu'il est mort en jeune homme.
     


Apparence


Frederico-Giovanni est plutôt de taille moyenne, entre sa mère et son père en fait. Il a des cheveux très clairs, bien qu’il ne tournent plus vers le gris que le blond. Ses yeux sont d’un bleu aussi clair que celui des yeux de ses deux parents, ainsi que sa bouche fine et ses petites mains. Il porte toujours une petite croix en bois autour du cou, bijou que lui avait une fois sculptée Alejandro. Il est assez mince, n’ayant que très peu de muscles, et sa peau et d’une telle blancheur que même les plus belles jeunes femmes pourraient jalouser. Quand à ses vêtements, bien qu’il ai servi en tant que serviteur, il eu le privilège de porter une chemise blanche et un veston bleu ornée d’un jabot, avec un pantalon blanc et des bottes de cuir noir comme il en était coutume a l’époque. Mais il laisse toujours sa mère l’habiller et la laissera toujours faire.


Histoire

Frederico-Giovanni (ou Friedrich-Hans en allemand) est le fils de Friedrich II de Prusse et de Maria-Carolina de Bourbon-Sicile. Il naît à Naples le 6 Juin 1768, et grandit dans la campagne Sud-Italienne où il passe son enfance, sa mère l’y ayant envoyé pour ne pas que l’on apprenne son véritable héritage et identité et voulant surtout punir le Roi de Prusse d’un héritier. Dans la campagne isolée, il apprend à travailler la terre, à cultiver, à pêcher, à s’amuser. Sa mère venait toujours le voir plusieurs fois par an, veuillant s’assurer de sa santé. De ce fait il la connu bien et un lien fort se tissa vite entre eux , la Reine de Naples voyant parfois le père dans le fils. À son adolescence, jugeant qu’il était assez grand et voulant l’avoir auprès d’elle - surtout pour combler sa solitude - sa mère le prit avec elle dans son château et l’engagea comme serviteur, lui donnant tout de même quelques privilèges et le surprotectant, l’empêchant même de sortir du château. Ainsi Frederico-Giovanni passe son adolescence entouré de domestiques et des disputes criardes et constantes de ses parents entre sa mère et son beau-père. Mais il a tout de même une vie de tous les jours heureuse , entouré de personnes qui prennent soin de lui et totalement éloigné et ignorant de la désolation, de la pauvreté et des guerres dont le monde extérieur c'est constitué.
Puis il rencontre Alejandro, fils de parents espagnols venus en Italie pour cultiver de meilleures terres et tenter de s’enrichir. Alejandro devient écuyer au château et les deux garçons ne tardent pas à tomber amoureux l’un de l’autre. L’espagnol fait découvrir au prince les campagnes alentours, sortant en cachette, la langue Espagnole, et de nombreuses autres choses. Giovanni a, comme son père, la soif de savoir et de connaissances, et ne tardera pas à dévorer tous les livres de la bibliothèque de Naples.
Mais ce bonheur s’estompa ; tandis que la guerre se déclarait et que les français aidés par Napoléon entrait en Italie, la famille royale dû fuir, et en hâte, Marie-Caroline envoya à cheval son fils accompagné d’Alejandro et de quelques soldats pour le Royaume de Prusse, pensant qu’ils seraient en sécurité là-bas. Mais le malheur les frappa. Alors qu’il traversaient une forêt, un orage éclata, et il ne fut pas quelques secondes pour qu’un éclair tombe aux pieds du
cheval du Prince et le faire sursauter, faisant brutalement tomber le cavalier qui perdit la vie.

Nephilim | Never-Utopia



 
Vous

  Surnom : XXX
  Age : XXX
  Disponibilité pour le forum : XXX
  Comment avez-vous découvert le forum ? XXX
  Des remarques ou suggestions ? XXX
 
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 249
Voir le profil de l'utilisateur
Montrez-moi ce monde que je ne connais pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History's secrets :: Administration :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: