Imaginez un monde où tous ceux qui ont fait un jour l'Histoire se retrouvent tous au sein d'un seul et même endroit, obligés de cohabiter tous ensemble.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: Je me présente en lettre de sang (terminée) Lun 25 Sep - 23:20
Elisabeth Bathory

     

Báthory Erzsébet


Prénom et Nom: Erzsébet Báthory
Surnom(s): Comtesse Sanglante  
Nation représentée: XX uniquement pour les nations XX
Date de naissance: 7 Août 1560
Date de mort/ disparition : 21 Août 1614


Entrez dans mon monde..
''citation''

Caractère


Elisabeth par son éducation stricte est une femme au caractère dure. Son pays était ravagé par la guerre, son mari était au front, et elle devait gérer tout le domaine en son absence. La comtesse menait ses affaires d’une main de fer. D’illustre naissance, issue de puissante famille aux ancêtres célèbres. Ses racines ont fait d’elle une femme noble, et puissante, et elle le montrait bien par ses manières. Elle n’était pas du commun des mortels. Elle était bien au-dessus d’eux. Farouche, et dominatrice, elle n’hésite pas à envoyer des piques bien placé. Elle possède son propre code moral, pouvant basculer dans le sadisme quand elle punissait ses serviteurs. Elle était une comtesse conquérante, ne se laissant pas faire par ce monde d’homme. À la mort de son mari elle continua de gérer ses affaires, sans penser une seule fois à se remarier. Elle devenait ainsi l’une des femmes les plus riches et des puissantes de son pays. Même le roi lui devait des dettes.
Belle femme intelligente au tempérament implacable, stricte et sans pitié. Voilà comment on la décrivait. Mais été elle vraiment que cela ? Elle avait ouvert un hospice pour les blessées, mais hélas, peu des occupants en ressortaient vivant. Face à ces atrocités, et à la guerre, la comtesse devint de plus en plus insensible. Quand la mort devient votre quotidien, elle ne vous atteint plus.
Par son intelligence et sa curiosité, Elisabeth s’intéressait à de nombreuses pratiques, plus ou moins païenne. Allant de la sorcellerie, à la médecine.
La comtesse appréciait également les jolies choses, comme de belles robes, et les belles femmes. L’image d’une femme jeune et belle était précieuse à Elisabeth, et c’est pour ça qu’elle s’entoura de jeunes et belles servantes. Son amour des belles choses fut contrarié par une chose… Le temps. Toutes les belles choses se fanaient. De même qu’elle.
Un banal acte de violence sur une servante, et quelques gouttes de sang lui apporter la solution pour stopper sa flétrissure. Le sang, un liquide vital, et qui semblait à ses yeux stopper les assauts du temps. La comtesse menait sa propre bataille contre la vieillesse. Des hommes tombaient aux combats, et bien sûr son domaine des femmes gisaient vidées de leurs sangs.
Son sadisme prit alors des proportions démesurées, la torture et le meurtre de jeunes vierges étaient devenu ses armes.

     


Apparence

 Le diable peut se cacher derrière différents visages. Pouvait-il se cacher derrière une femme noble au visage diaphane, au corps fragile et délicat ? Beaucoup diront que oui. La comtesse est une belle femme, qui affectionnait beaucoup sa beauté. Cette beauté elle l’a soignée avec des onguents, et du maquillage. Elisabeth adorait porter de belle tenue luxueuse et des bijoux précieux. Au premier regard, la première image qui se grave dans notre mémoire est celle d’une jeune femme élégante, posant en un buste droit. Ses yeux grenats capturent votre attention, un regard chaud et digne. Mais au fond de ce regard se cache toute la brutalité humaine. Dans ses yeux règnent le mystère et ses robes sont drapés de secret. La comtesse a une magnifique chevelure blonde qu’elle aime coiffer selon ses envies. Chignon, tresse, et coiffures complexes. Tout ce qu’il faut pour capter le regard. Même si Elisabeth gère sa vie d’une main de fer, et malgré sa brutalité, si vous avez la chance de toucher ses mains, vous remarquerez qu’elles sont aussi douces que la peau d’une pêche. Au début elle apparaîtra toujours souriante et calme, méfiez vous cependant du dragon qui dort en elle.  


Histoire

Elisabeth naquit dans une famille noble d’Hongrie, et fut éduqué de façon stricte, c’est de son éducation qu’elle tire sa dureté. Dans sa jeunesse elle fut confiée à sa future belle-mère qui devait la former à son futur rôle d’épouse. Pendant sa période de fiançailles, on Elle fut marié très jeune à Férenc Nadasdy, elle conserva cependant son nom de famille après le mariage, puisque son nom de famille était bien plus puissant que celui de son époux. Toute la haute société avait été présente au mariage, même l’empereur. Leur vie en couple n’était pas des plus simples, Ferenc, surnommé le Prince noir, étant souvent au combat, et Elisabeth restait seule au château à gérer le domaine. Pendant que son mari combattait les Turcs, la comtesse protégeait et soutenait ses terres. Elle venait parfois en aide aux femmes démunis par la guerre, et construit un hospice pour les blessés. De son mariage, elle réussit à avoir 4 enfants, qui étaient confiés aux gouvernantes. Son mari mourut soudainement, d’une maladie ? D’une ancienne blessure de guerre ? Elisabeth ne se rappelait plus trop la cause, mais la véritable responsable à cette mort, c’était la guerre tout simplement. La guerre distribue maladie et blessure, si vous ne mourrez pas sur le champs de bataille, la mort frappée plus tard.
Seule dans son château, ses enfants au loin, et veuve , la comtesse continua de s’occuper de son domaine. Mais commença également sa descente dans les mystères, la brutalité et le sang. Tout ça à cause à partir d’un événement. Dans sa solitude la comtesse s’occupait à entretenir ses affaires, ainsi que sa beauté. Une servante la peigna un peu trop fort, et sa belle chevelure la comtesse y tenait, dans un accès de colère elle frappa la servante et quelques gouttes de sang la tâchèrent.
Les quelques gouttes de sang sur sa peau lui procurèrent une sensation étrange. Quand elle observa de plus près, elle eut l’impression que le sang rendait à sa peau sa vitalité, la même qu’elle avait connu dans sa jeunesse.
Chaque femme à son secret de beauté… Certaines utilisés des produits farfelues concoctaient par des servantes, et bien elle se servait littéralement de ses servantes. Après tout ses femmes étaient à son service. Elles l’entretenaient, l’habillaient, elles pouvaient bien à présent donner de leur sang. Et ses hommes et femmes qui vivaient sur ses terres, eux aussi étaient à son service, elle pouvait donc utiliser quelques paysannes n’est ce pas ? C’était tout à fait légitime, ils vivaient ici, leurs vies étaient sa responsabilité, et elles pouvaient décider quoi en faire.
Et si les choses se passaient mal, une punition pouvait s’imposer, et Elisabeth ne manquait pas d’idée. Ses pulsions de violences et ses envies de sang augmentèrent rapidement. D’abord, elle se contentait de paysanne, puis la comtesse se tourna vers du sang de meilleure qualité, un peu plus noble. Comment elle faisait pour l’obtenir ? Elle attirait les jeunes filles en promettant du travail à son château, puis en promettant de donner des cours d’étiquettes. Si les filles ne venaient pas à elle, elle envoyait ses plus ferventes servantes et serviteurs fouiller les campagnes. Toutes ses vies étaient enfermées dans son cachot, parfois pour obtenir ce qu’elle voulait elle y mêler des petits jeux sanguinaires de son invention. Le chat joue toujours avec la souris avant de la tuer.
Certains agrandir les faits brutaux de la comtesse, car ça les dérangeait de voir une femme si bien gérée ses affaires. Cette enquête conduira à l’arrestation d’Elisabeth, et à son emprisonnement, emmuré à domicile. Certains agrandir les faits brutaux de la comtesse, car ça les dérangeait de voir une femme si bien gérer ses affaires. Lui attribuant environ 600 meurtres. Les serviteurs furent exécutés, et Elisabeth mourut 4 ans plus tard dans sa prison qui était en même temps son foyer.

Nephilim | Never-Utopia



 
Vous

  Surnom : Lapinou
  Age : 22 carottes?
  Disponibilité pour le forum : Aléatoire, mais plus le soir
  Comment avez-vous découvert le forum ? : DC
  Des remarques ou suggestions ? Pas plus que la dernière fois.
 
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 25/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me présente en lettre de sang (terminée) Mar 26 Sep - 16:37
Majordome
Bienvenue parmi nous mademoiselle !
Tout est bon, je vous valide donc, évitez cependant de faire couler trop souvent du sang dans le manoir ~
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://aph-historysecrets.forumactif.com
Je me présente en lettre de sang (terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Zarielle Velora - La liberté a parfois les mains rouges de sang [TERMINÉE]
» [Codage] Volière & Papier Lettre - Catherine Holmes [Terminé - Abygael Thompson]
» [Codage] Papier à lettre - Luia Luminos [ Terminé - Jessy Brown ]
» [Codage] Lettre - Aelys Earl [ Terminé - Louna Blake ]
» Bonjour ♥ Sandy ce présente avec un radieux sourire ~ [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History's secrets :: Administration :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: