Imaginez un monde où tous ceux qui ont fait un jour l'Histoire se retrouvent tous au sein d'un seul et même endroit, obligés de cohabiter tous ensemble.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: " Le roi est le premier serviteur de l'État " Ven 21 Oct - 9:31
Friedrich II

       

Friedrich II de Prusse


Prénom et Nom: Frédéric ( Friedrich ) Hohenzollern
Surnom(s): Fréderic le Grand ( Friedrich der Große ), le vieux Fritz ( der alte Fritz )
Date de naissance: 24 Janvier 1712
Date de mort/ disparition : 17 Août 1786


Entrez dans mon monde..
''La force d'une nation est fondée sur de grands hommes nés au bon moment ''

Caractère


De sa jeunesse, il garde un amour pour la musique. Il joue d'ailleurs de la flûte traversière assez régulièrement, composant même parfois. Ainsi que pour les livres, et plus particulièrement ceux traitant de philosophie, éveillant ainsi chez lui une certaine curiosité sur le monde qui l'entoure. Ne vous étonnez pas de ne l'entendre parler allemand, qu'il juge comme une langue "demi-barbare", lui préférant nettement le français ainsi que sa culture.

Ceux l'ayant connu plus jeune non tu n'es pas visé Katte pourront remarquer certains changements dans son attitude par rapport à cette époque. Pour commencer, dite adieu au Friedrich rempli d'idées plus utopiques les unes que les autres. Il est désormais, plus terre à terre et surtout plus ambitieux et exigeant envers lui-même. Sans oublier, son côté stratège qu'il développa au cours de ses années de règne.
Il faut aussi noter qu'il a tendance à préférer la compagnie des animaux, dans le cas présent de son lévrier qui lui a bel et bien appartenu de son vivant, qu'à celle de ses pairs. Et pour ne rien arranger, il n'apprécie guère les femmes, sa sœur aînée et sa mère restant à ce jour les seules exceptions. Il restera néanmoins poli et courtois avec, avant de trouver un prétexte pour s'éclipser. À moins d'être assez intéressante et cultivée à son goût et ne pas être autrichienne. Une misanthropie à laquelle se rajoute une trop grande fierté sur sa personne ainsi que sur son pays.

Friedrich est également quelqu'un de très tolérant, il  ne vous jugera en aucun cas sur les aspects les plus personnels de votre vie. C'est également un grand amateur de café, en buvant six à huit tasses par jour.

Ce que l'on a dit de lui à une certaine époque après sa mort, et dont il compte bien toucher quelques mots le jour où il croisa les responsables, ne le lui en parler surtout pas, à moins de vouloir vous faire hurler dessus.  


Apparence

 
La première chose à dire est bien que malgré son surnom du "le Grand", Friedrich mesure en réalité 165 cm, et oui je vois déjà à vos mines que vous êtes déçus voir choqué de l'apprendre. Et pourtant, cela ne le dérange en aucun cas. Cela se compense par sa corpulence relativement svelte. Le visage fin, en ovale, le teint clair. Un sourire poli souvent dessiné sur celui-ci. Passons aux yeux qui sont d'une couleur bleu ciel où y reflète une lueur empli de curiosité et d'une soif de connaissances d'autres apparemment, y verrait également une étincelle d'avidité de conquêtes. Tout ceci est encadré par une chevelure blonde claire lui arrivant dans le dos. Ceux ci sont généralement noués  par un ruban en une queue de cheval basse. Deux mèches tombant le long de chaque cotés de son visage, l'encadrant ainsi.

Coté vestimentaire, on peut le plus souvent percevoir Friedrich avec un uniforme prussien, oui ce même uniforme qu'il détestait et qu'il ne souhaitait plus jamais porter étant plus jeune. Et les habits modernes dans tout ça ? Il lui arrive d'en porter de temps à autres bien qu'il s'agisse jusque là de vêtements des années 1960, oui pour lui c'est déjà plus moderne. Il a encore plus de difficultés avec les jeans et la mode actuelle. Donc vous ne le verrez pour ainsi dire jamais avec des vêtements courts encore moins au niveau du haut où il préfère dissimuler les traces laissées durant sa jeunesse par les coups affligés par son père.  


Histoire


Friedrich est né le 24 Janvier 1712 à Berlin, il est le fils de Frédéric-Guillaume Ier, , aussi connu sous le nom de «  Roi Sergent » et de Sophie-Dorothée de Hanovre. Malgré ce que l'on pourrait croire, sa jeunesse fut très loin d'être facile. En effet, celle-ci est remplie d'humiliations physiques et morales sur lui et ce aussi bien dans la sphère privée qu'en public. Les raisons de ceci ? Essentiellement, le fait de préférer la musique et la culture plutôt qu'à tout ce qui touche au domaine militaire. Il apprend d'ailleurs en cachette le latin, le français, la philosophie et la musique, notamment la flûte traversière.

En 1730, alors qu'il est âgé de 18 ans, il élabore un plan afin de s'enfuir pour le Royaume-Uni avec la complicité de son meilleur ami, Hans Hermann von Katte. Opération qui fut un échec. Il est alors enfermé à la forteresse de Custrin où il est accusé d'acte de haute trahison, l'unique chose qui empêche qu'il soit mis à mort est son statut de prince héritier. Le 6 novembre 1730, Katte est exécuté sous ses yeux, cet événement le marquera à jamais, le laissant tombé dans une dépression dont il ne sortira que pour sa mère et sa sœur aînée. Après cela, il ne parlera plus jamais de lui, ni même ne se rendra sur sa tombe. Friedrich reçoit le pardon de son père en août 1731. De cette date jusqu'en février 1732, où il peut effectivement quitter Küstrin, il dû apprendre l'administration ainsi que tout ce qui s'apparente au domaine militaire, mais aussi l'art de la dissimulation. En juin 1733, il est contraint d'épouser Élisabeth-Christine de Brunswick-Wolfenbüttel-Bevern, qu'il n'aimera jamais.

Le 31 mai 1740, à la mort de son père, avec qui les relations s'étaient apaisées, Friedrich monte sur le trône du Royaume de Prusse. Cette même année disparaît l'empereur Charles VI du Saint Empire Romain Germanique qui lègue ainsi l'Empire à sa fille. Ce que Friedrich désapprouve, bien qu'il soit prêt à la soutenir à condition qu'elle lui cède la Silésie. Chose refusée et qui débouche sur la Guerre de Succession d'Autriche au terme de laquelle, la province demandée devient prussienne en 1748.

Dans le même temps, il fit construire à Postdam, le Palais de Sanssouci, dont la construction fut achevée en 1747. Lieu où il appréciait passé du temps et s'adonner à ses passions culturelles, musicales et philosophiques. Il y reçu notamment Voltaire de 1750 à 1753.

En 1756 éclate la Guerre de Sept Ans, bien qu'elle ai débutée en 1754 en Amérique du Nord. Lors de celle-ci, on assiste à des victoires prussiennes, notamment celle de Rossbach en 1757, avant que la situation ne s'enlise jusqu'au désastre de Kunersdorf en 1759 où se déroule le "Miracle de la Maison de Brandebourg" du fait qu'à cause de mésententes entre ses ennemis qui l'empêche d'être fait prisonnier. Au final, la possession de la Silésie est devenue plus officielle et propulse le Royaume de Prusse au rang de grande puissance militaire.

En 1772, il participe à la 1er partition de la Pologne où il obtient la Prusse Royale permettant ainsi de relier le Brandebourg à la Prusse Orientale. Puis de 1778 à 1779, à la Guerre de Succession de Bavière.

Tout au long de son règne, il fera tout pour développer le mercantilisme, la tolérance envers les différentes religions et les immigrés à abolir le servage et la torture en tentant de réformer la justice.

Il s'éteint le 17 Août 1786 à l'âge de 74 ans au Palais de Sanssouci. Il faut tout de même, dire que ses dernières volontés concernant son enterrement n'ont été respectées que 205 ans après sa mort, soit le 17 Août 1991, dans une Allemagne en pleine réunification.

Nephilim | Never-Utopia



   
Vous

    Surnom : Bucky
    Age : Secret d'Etat !
    Disponibilité pour le forum : Tous les jours
    Comment avez-vous découvert le forum ? Aaaaah ça c'est une très longue histoire, tout commença un soir où l'on a décidé de créer ce forum.
    Des remarques ou suggestions ?  Ahahaha nope !
   
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 18/10/2016
Age : 305
Localisation : Sans-Souci, Potsdam, Royaume de Prusse

Feuille de personnage
Double Compte:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " Le roi est le premier serviteur de l'État " Ven 21 Oct - 16:22
Majordome
Auto-validation !
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 18/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://aph-historysecrets.forumactif.com
" Le roi est le premier serviteur de l'État "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History's secrets :: Administration :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: